Tél : 06 42 95 85 62
Mail : contact@m33-distribution.com

Le support papier n’est pas mort car il déclenche toujours des ventes !

le support papier n'est pas mort

Le support papier n’est pas mort car il déclenche toujours des ventes !

La mort annoncée du support papier n’aura pas lieu. Si le digital se développe et apporte de nombreuses solutions de vente de produits en ligne, certains supports imprimés gardent leur pouvoir de séduction singulier. Plusieurs raisons poussent en effet les fabricants, les acteurs du commerce et la grande distribution à maintiennent leurs investissements du côté des outils imprimés, faisant la part belle au support papier.

Les supports imprimés : essentiels pour valoriser l’offre produit en magasin

Les outils de communication et de promotion imprimés sont incontournables, voire irremplaçables, pour créer du trafic en points de vente, valoriser l’offre produit et favoriser l’achat dans les magasins physiques.

Certains outils et supports imprimés demeurent ainsi essentiels au business :

  • Le catalogue commercial ou promotionnel,
  • Le catalogue produit B2B, notamment pour une activité de négoce
  • Le catalogue de vente, un canal crucial pour l’offre alimentaire, surtout pendant la période de Noël,
  • Le catalogue mettant en avant une opération commerciale,
  • Les codes promotionnels, bon de réductions,
  • Le balisage magasin : PLV, stop rayons, stands, affichettes (…) et imprimés publicitaires sur le lieu de vente,
  • Les courriers relationnels pour pousser des offres personnalisées,
  • Le packaging sous toutes ses formes,
  • Etc
Le support papier: un complément au digital et au commerce en ligne

Des passerelles complémentaires entre le support papier et le web. Autrement dit : entre la vie réelle, le magasin physique, et le parcours virtuel de la vente en ligne.

Sur le point de vente, le marketing opérationnel n’est plus statique. Une borne interactive imprimée intégrant un écran tactile peut par exemple faire participer les consommateurs à un jeu concours avec gain instantané. L’animation en magasin stimule ainsi les ventes.

Le catalogue imprimé agrémenté d’un QR code peut notamment renvoyer vers une page produit fournissant un contenu plus riche sur votre site internet : vidéo de démonstration avec conseils d’utilisation, d’experts, témoignages d’utilisateurs… autant d’informations qui influencent positivement sur la décision d‘achat.

Une émotion et une mémorisation uniques avec le papier

Le côté tactile du support papier procure un effet psychologique rassurant. Le consommateur peut toucher le support, le conserver, le partager. La qualité du papier peut provoquer bien des sensations : effet de glisse, épaisseur, vernis sélectif, forme de découpe…

L’être humain fatigue vite devant un écran. Alors qu’il peut facilement passer des heures à consulter une encyclopédie, lire un roman, ou découvrir l’offre produit sur un catalogue imprimé.

Cette particularité favorise la mémorisation des informations qui sont délivrées via un support papier. L’homme emmagasine alors très facilement ce qu’il lit, la sur-sollicitation en ligne renforce cet écart de faculté de mémorisation.

Le digital a développé un aspect « éphémère », alors que le papier « grave toujours dans le marbre ».

Autre point considérable : le support papier est un objet qui se conserve dans le bureau (lieu professionnel) ou dans le foyer. Autant d’occasions de le feuilleter à tête reposée.

Le support imprimé augmenté.

Mais surtout, le papier a su se réinventer et s’enrichir pour proposer un support de communication moderne qui interpelle même les cibles naturellement tournées vers le web et le mobile, comme les Millennials. En effet, la communication papier a élargi le champ des possibles en termes de marketing pour étonner, faire mémoriser et inciter à l’achat.

Pour ce faire, la classique brochure peut jouer sur la sensualité, en convoquant l’odorat lors de la lecture du message, grâce à des capsules odorantes introduites dans la fibre du papier, pour une communication expérientielle.

Elle peut aussi se faire affinitaire grâce à l’impression numérique, avec des tirages en petites quantités hyper ciblées.

Mais surtout, elle peut être connectée et proposer un lien vers le digital grâce à la technologie NFC (Near Field Communication), cette communication dans un champ proche, qui permet des interactions simples, sans contact et très personnalisées avec le consommateur.

Dans les années à venir, la communication imprimée sera de plus en plus souvent couplée à l’exploitation de la data, à l’instar du retargeting courrier. Le papier, version Gutenberg laisse-t-il la place au papier 2.0 ?

Une conclusion ?

Le cas du papier ne fait qu’illustrer une vieille constatation : une nouvelle technologie « tue » rarement la précédente. Le papier a survécu à la télégraphie, au téléphone, à la radio, à la télévision, au minitel et fait mieux que résister au web, une “nouvelle” technologie qui n’a d’ailleurs pas remplacé grand-chose – il s’y est plutôt ajouté. En définitive, une seule chose est sûre : papier ou non, ce n’est pas tant le tuyau qui compte c’est bien ce qui circule dedans. Le papier a encore de belles et colorées années devant lui, on ne lui retira jamais que : « le papier se donne de la main à la main, on peut y faire passer une émotion à celui qui le reçoit ».

About the author

Directeur commercial et Gérant de M33 distribution sas Vous souhaitez être actif sur le web vous êtes a la bonne adresse Nous sommes une agence digitale basée à Bordeaux offrant des services de communication à 360°. Nous vous accompagnons sur la création et la gestion de votre site internet. Nous développons vos stratégies de référencement, communication visuelle et e-marketing pour vous faire acquérir le plus grand nombre de prospects qualifiés et de clients.

Leave a Reply

5 × 2 =